1. Semaine du 24 janvier

 

Lundi 25 janvier 2010. Maurice, on arrive !

Le puissant Boeing 777-300 d’Air France se pose à Saint-Denis de La Réunion après 11 heures de vol. Une courte escale, puisque nous repartons aussitôt pour l’île Maurice, à bord d’un petit avion à hélice de la compagnie locale Air Austral. Nous ne sommes guère rassurés, mais il y a une semaine de vacances sous le soleil à la clé. Le vol se passe finalement très bien.

 

p1050884.jpg

p1050872.jpg

 

Nous prenons possession du véhicule de location à l’aéroport de Plaine Magnien. La voiture est minuscule, cabossée de tous côtés, et elle semble avoir déjà vécu. Petit détail, qui a tout de même son importance : le volant est à gauche. Eh oui, Maurice a conservé quelques particularités de son passé sous les couleurs de l’empire colonial britannique. Les débuts de la conduite à gauche sont comiques, les commandes au volant étant inversées. En voulant actionner le clignotant, c’est l’essuie-glace qui se met en marche… Du coup, nous décidons de faire comme les Mauriciens : pas de clignotant, à la free style !

Nous roulons deux petites heures pour rejoindre notre hôtel situé sur la côte ouest. Et comme à chacune de nos arrivées sous les tropiques, nous sommes pris dans une pluie tropicale impressionnante. Quelle idée de voyager en saison des pluies ! Mais tout va bien, nous sommes en vacances :-)

 

p1050885.jpg

 

Nous arrivons en fin d’après-midi à La Maison d’Eté où nous découvrons notre chambre. Une chambre magnifique avec une vue sur le lagon et la piscine.

 

La chambre

Vue de notre chambre

 

Après un délicieux dîner au restaurant de l’hôtel (daurade, bananes flambées au rhum et sa boule de glace à la vanille…), nous nous rafraichissons au bord de la pisiine. Nous y retournerons demain. La fatigue commençant à nous gagner, il est l’heure d’aller se coucher.

 

p10509091.jpg

 

Mardi 26 janvier 2010. Le repos du vacancier.

Aujourd’hui, c’est le repos du vacancier. Nous n’avons d’ailleurs pas fait de photos. Nous nous levons assez tard le matin. Puis, nous profitons de notre magnifique piscine. L’après-midi, nous décidons de partir à Grande Baie, dans le nord de l’île (une heure de route) pour y faire quelques courses et un peu de shopping.

Puis, nous passons un agréable moment autour d’un mojito bien  corsé au rhum local, avant de prendre place à la table d’un bon restaurant italien. Le retour de nuit vers notre hôtel, au milieu des champs de canne à sucre, est super sympa. A cette heure tardive, tout le monde dort. Dans les quelques villages que nous traversons, les rues sont désertes. On évite ainsi les piétons qui déboulent de nulle part et qui traversent sans crier gare. En revanche, attention aux scooters qui roulent sans phares. Aïe Aïe !

 

Mercredi 27 janvier 2010. Piscine, plage, piscine… puis plage !

Après une bonne nuit de sommeil, nous allons prendre notre petit-déjeuner. De beaux oiseaux nous accompagnent et chantent autour de nous.

 

p1050912.jpg

p1050914.jpg

 

Aujourd’hui, nous avons élaboré un programme particulièrement chargé, que l’on peut résumer en trois mots : repos, plage et piscine.

 

p1050944.jpg

p1050967.jpg

p1050983.jpg

p1050978.jpg

 

Florence saute de joie dans la piscine…

 

p1060010.jpg

 

Et Thomas tente de l’imiter…

 

p1060013.jpg

 

Après un agréable moment de détente dans la piscine, nous nous reposons sur la terrasse. Puis, nous savourons un délicieux déjeuner composé de bananes et de fruits de la passion.

 

p1050951.jpg

p1050954.jpg

 

En milieu d’après-midi, nous décidons de faire une promenade le long de la plage, le ciel se couvrant un peu. L’eau est turquoise, la plage est déserte… Tout est sauvage. De jolies villas bordent la côte. Nous en découvrons une, encore en construction, destinée selon nous à une personnalité au regard de sa taille et de son design hollywoodien.

 

p1060018.jpg

p1060042.jpg

p1060028.jpg

p1060035.jpg

p1060030.jpg

 

De retour à l’hôtel, nous prenons un petit mojito au bord de la plage.

 

p1060052.jpg

p1060066.jpg

 

Puis, nous sortons dîner aux Terrasses du Lagon, un petit restaurant de Trou d’eau douce proposant des spécialités locales. Nous prenons tous les deux sans hésiter des crevettes à la vanille. Un vrai régal !!!

 

p1060071.jpg

p1060073.jpg

p1060074.jpg

 

Jeudi 28 janvier 2010. La terre des sept couleurs, crevettes et plongée. 

Le réveil sonne à 5 heures. Deux heures de voiture nous attendent pour rejoindre le sud de l’île. Nous avons décidé de sortir des sentiers battus et d’abandonner pour quelques heures les magnifiques plages de sable blanc. Nous traversons ainsi les champs de canne à sucre au lever du soleil et atteignons le site géologique de Chamarel à 8 heures. Haut lieu de la sorcellerie, ces dunes de terre nues, aux couleurs différentes (brun, ocre, rose, orange, mauve…) seraient des cendres volcaniques mises à nu par l’érosion. Sur le même site, nous faisons la connaissance de trois grosses et vieilles tortues de terre.

 

p1060082.jpg

p1060126.jpg

p1060127.jpg

p1060129.jpg

p1060140.jpg

 

A quelques kilomètres des collines, un petit torrent sorti des profondeurs de la forêt tropicale se jette dans le vide en une merveilleuse chute d’eau.

 

p1060158.jpg

p1060147.jpg

 

Puis nous poursuivons notre route en direction de Gri-gri, un paysage qui, bizarrement, n’apparaît jamais sur les cartes postales de l’île Maurice. Ici, pas de sable blanc, pas d’eau turquoise, pas de cocotiers… Seulement du sable gris, une mer déchaînée, des falaises abruptes… La Bretagne, quoi ! Pas dépaysés pour deux sous, nous remontons à bord de notre véhicule de compétition pour rejoindre la prochaine étape de notre périple, la rhumerie de Saint-Aubin.

 

p1060166.jpg

p1060169.jpg

 

Nous mettons du temps à trouver la rhumerie de Saint-Aubin. Heureusement que tous les chemins mènent au rhum… C’est du moins ce qui se dit ici. Cette rhumerie est la plus ancienne et la plus réputée de l’île. Nous y achetons quelques bouteilles du précieux liquide.

 

p1060170.jpg

p1060637.jpg

 

Sur le chemin du retour, nous faisons halte au Barachois, un restaurant que l’on nous avait conseillé quelques jours plus tôt. En bord de mer, quasiment les pieds dans l’eau, nous dégustons dans ce lieu hautement historique (ruines des appartements du gouverneur britannique de l’île) des brochettes de poissons, des crevettes géantes… Le cadre est somptueux.

 

p1060212.jpg

p1060180.jpg

p1060177.jpg

p1060198.jpg

p1060199.jpg

p1060200.jpg

p1060206.jpg
p1060208.jpg

 

Après ce délicieux et copieux repas, nous décidons de rentrer à l’hôtel pour nous reposer. En chemin, nous tombons sur le charme d’un petit lagon sauvage aux eaux limpides. Nous nous y arrêtons pour nous tremper les pieds.

 

 et des plages de rêve

p1060223.jpg

p1060226.jpg

 

Puis nous rejoignons l’hôtel, et nous nous dépêchons de nous préparer pour aller plonger. Equipés de nos palmes, masques et tubas, nous partons à la recherche de la faune sous-marine mauritienne. Jaunes, rouge, à petits pois ou à rayures… Les nombreux petits poissons qui nous entourent sont magnifiques !

 

et des plages de rêve

p1060288.jpg

p1060259.jpg

p1060267.jpg

p1060290.jpg

 

C’est déjà l’avant-dernier soir… Snif ! Pour ne pas oublier nos petites habitudes du coucher du soleil, nous dégustons un bon mojito au bord de la piscine.

 

p1060306.jpg

 

Vendredi 29 janvier.  Vidéos et détente en ce dernier jour.

En ce dernier jour complet à l’île Maurice, nous décidons de ne pas changer nos habitudes et de continuer nos activités quotidiennes : piscine et plage.

 

p1060312.jpg

 

Nous avons également passé beaucoup de temps à réaliser plusieurs petites vidéos afin de réaliser un petit montage à notre retour. En voici un extrait en exclusivité :

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Puis, nous avons continué notre collection de photos de plages du monde. Un beau souvenir de plus.

 

p1060441.jpg

p1060417.jpg

 

Nous ne voyons pas le temps passé. Il fait déjà presque nuit. 

 

p1060517.jpg

 

 

Samedi 30 janvier 2010. C’est le départ… vers l’île de la Réunion

A 8 heures du matin, nous sommes déjà levés. Nous voulons profiter de nos dernières heures à l’île Maurice pour plonger et admirer les poissons. Chose dite, chose faite, nous reprenons nos masques et tubas et allons à la mer.

Lorsque nous revenons à la chambre, nous nous apercevons qu’il est déjà 10 heures. Oulala, nous devons partir dans une heure. Seulement, nous ne sommes pas douchés et les bagages ne sont pas faits. Pas de panique. Une heure plus tard, nous sommes prêts à affronter scooters et piétons.

Nous voilà depuis dix minutes dans la voiture, lorsque soudain un bouchon se forme devant nous. Des centaines de personnes marchent sur le bord de la route avec des offrandes dans les mains et sur la tête. Nous sommes au plein milieu d’une cérémonie hindoue ! Nous avions déja pu profiter de ce genre de cérémonies lors de notre voyage en Inde. C’est magnifique ! En revanche,  nous savons que l’attente dans la voiture peut être très long. Mais nous décidons de ne pas nous inquiéter et de profiter de cette cérémonie. Certains hommes tirent des autels en bois roulants au moyen de broches acérées et de crochets enfoncés dans leur peau. Qu’ils doivent souffrir !!!

Plus tard, nous découvrirons qu’il s’agissait de la fête du Cavadee, une des plus belles cérémonies tamoules consacrée à Mourouga, le dieu de la jeunesse et de la beauté.

Dans tous les cas, ce départ est magnifique et, à l’aide des policiers mobilisés pour l’occasion (la fête tamoule, pas notre départ !), nous réussissons à arriver à temps pour notre vol.

 



2 commentaires pour « 1. Semaine du 24 janvier »

  1.  
    Sylvie
    4 février, 2010 | 23:53
     

    Génial la vidéo !

  2.  
    Flô
    13 février, 2010 | 11:53
     

    Ahlalalalaaaaaaaa ! Je veux y aller moi aussi !

Laisser un commentaire