L’étrange Monsieur Vergès – Île de La Réunion

Posté le 19 février 2010

En métropole, on connaît surtout son frère, le très médiatique Jacques Vergès, avocat des causes perdues. A La Réunion, la célébrité de la famille Vergès, c’est Paul, son frère jumeau.

Né en 1925, il s’engage très jeune dans les mouvements communistes et anticolonialistes. Sa jeunesse est marquée par une condamnation pour le meurtre de l’adversaire politique de son père en 1946, suivie d’une amnistie. Une « affaire » qui, un demi-siècle plus tard, reste un mystère et qui continue d’alimenter les conversations sur l’île.

                       verges.jpg

Son parcours politique est impressionnant. Successivement député, puis sénateur, il est actuellement président du conseil régional de La Réunion. A l’âge de 84 ans, il a annoncé durant notre séjour sa volonté de rempiler et de conduire la liste du parti communiste réunionnais à l’occasion des prochaines échéances électorales. Une longévité qui agace ses adversaires politiques. 

Ses travaux sont pourtant très appréciés des Réunionnais. La route des Tamarins, inaugurée en 2009, a permis de désengorger le trafic de la côte ouest. Le projet tram-train, qui permettrait à l’île de se doter d’une véritable infrastructure ferroviaire, est l’enjeu des prochaines élections régionales.

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire