Trop de chiens écrasés sur les routes réunionnaises !!!

Posté le 19 février 2010

Un après-midi, de bonne humeur, nous sautons dans la voiture, direction la plage. Les petits oiseaux chantent gaiement dans le ciel, le soleil brille de mille feux, bref, tout est idyllique. Nous nous engageons sur la route des Tamarins, cette 2×4 voies inaugurée il y a quelques mois. A mi-chemin, nous apercevons sur le bas-côté la carcasse d’un gros chien, visiblement fauché il y a peu de temps par un véhicule qui nous devançait. Un autre animal gît un peu plus loin. Et nous nous souvenons que, quelques jours auparavant, nous avions vu le cadavre d’un jeune berger allemand en plein centre-ville de Saint-Gilles-les-Bains.

Il est vrai que, comme dans beaucoup d’îles, il est difficile de contenir la prolifération des chiens errants. Mais est-ce une raison pour foncer tête baissée, confortablement assis dans son Range Rover ?

                               chiensecrases.jpg 

Ce qui nous répugne, c’est le fait que les carcasses d’animaux fauchés par les voitures ne sont pas ramassés par les services d’hygiène du département, ils pourrissent au soleil pendant des jours et des jours. Nous n’avons rien à envier aux pays en développement, de ce point de vue là. Avec les chaleurs que nous connaissons durant le mois de février à La Réunion, le climat est propice au développement de maladies en tous genres. Ces carcasses, si certaines resteront sur le bord de la route jusqu’à la disparition totale de toute trace, d’autres se retrouveront jetées dans l’une des nombreuses ravines de l’île. Et aux premières fortes pluies, elles seront déversées dans le lagon.

Bon courage au nouveau préfet qui vient d’arriver sur l’île, il y a du travail à faire dans ce domaine…

 

Il n'y a actuellement pas de commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire