Catégorie

Archive pour la catégorie « Hébergement »

La maison d’été *** – Ile Maurice

La Maison D’été est un établissement familial de dix chambres qui conjugue le charme et l’intimité de l’hébergement en maison d’hôtes aux services appliqués d’un hôtel. Harmonieusement installé dans un jardin tropical en bordure de mer, ce lieu privilégié au cadre relaxant est destiné à ceux qui rêvent d’une évasion au calme, dans un havre simplement chaleureux où l’on se baigne parmi les poissons dans leur habitat naturel.

                                 Vue d'ensemble                     La plage amenagée              

L’hôtel est situé sur la côte nord-est de l’île Maurice à Poste Lafayette, région réputée pour son calme, sa végétation luxuriante, ses criques de plage préservées, bordées de roches volcaniques et pour sa brise maritime quasi permanente.

Se fondant dans la nature, les chambres prennent un bain de soleil sous leurs toits de paille de canne à sucre, respirent le bon air de la mer et inspirent à la détente. Témoins du doux lever du jour, elles se laissent, le soir venu, gentiment bercer par le murmure des vagues flirtant avec les récifs.

                                 La chambre                     La chambre

Chaque chambre est à priori unique et indépendante, tandis que quand s’ouvrent les lourdes portes en bois massif qui les relient, la villa prend alors l’allure de la grande maison familiale, avec, comme lieu de rassemblement, une terrasse spacieuse et aérée donnant sur le beau jardin où y est posée la piscine turquoise bordée d’une plage dure habillée de jolies chaises longues en bois et des tables basses assorties.

C’est un lieu charmant, au rapport qualité-prix très correct, que nous vous conseillons vivement.

Cadre : 5/5

Prix : 5/5 

Propreté : 5/5

Notre note : 5/5



Logements à La Réunion, gare aux arnaques !!!

Si Julien Courbet venait poser ses valises à La Réunion le temps d’y tourner une émission spéciale de Sans aucun doute, il n’en reviendrait pas. Quelques mois avant notre déplacement, nous nous sommes mis en tête de réserver nos logements sur l’île. Sur Internet, en terme d’offres de logements, un site dispose du quasi-monopole www.iledelareunion.net. Les photos mises en lignes sont belles et les annonces alléchantes. Nous repérons quelques hébergements, puis nous décidons de contacter directement les propriétaires par téléphone.

La première offre, un meublé situé au sous-sol de la villa, nous est proposée à un tarif dégressif de 950 euros pour le mois. Un coût peu élevé qui attire notre attention. Au bout du fil, la propriétaire vante les mérites de son logement, nous promet un petit bout de paradis. Le prix ? Pour un tel séjour de rêve, en basse saison, 1.450 euros. Soit 500 euros de plus que ce qui est mentionné sur l’annonce – pourtant mise à jour – du site Internet. Nous rappelons à sa mémoire que sur ledit site, le montant affiché est « légèrement » plus bas. Elle évite le sujet, et se réfugie derrière la magie de son magnifique gîte. Nous déclinons son offre, et retournons sur le site pour faire une capture d’écran de l’offre afin de conter notre mésaventure à l’administrateur de iledelareunion.net. Et là, ô consternation ! Le montant dégressif de la location pour le mois a été purement et simplement effacé, certainement par la propriétaire du gîte, suite à notre conversation téléphonique.

Deux autres offres retiennent notre attention. Nous les réserverons finalement, faisant confiance à la parole des propriétaires.

Quatre mois plus tard, nous posons le pied à La Réunion. Le premier gîte est correct, même si la piscine et l’entretien du jardin laissent quelque peu à désirer.

Le second gîte, situé à Piton Saint Leu, dans les hauteurs de l’île, nous promettait « une grande piscine à débordement face à la mer, pataugeoire, solarium… ». Au lieu de tout ça, un immense chantier dans le jardin. Aux dires des propriétaires, l’entreprise a suspendu les travaux. Pourquoi alors annoncer monts et merveilles aux touristes sur le site ?

Dernière chose, avant de réserver un logement à La Réunion, bien se renseigner sur la situation géographique. Nous avons réservé le premier gîte à Saint-Gilles, la station balnéaire de l’île. Et le second à Saint-Leu. Nous nous sommes retrouvés à Saint-Gilles-les Hauts (dans les hauteurs, à 11 km du centre de Saint-Gilles-les-Bains) et à Piton Saint-Leu (à dix minutes de Saint-Leu, dans les hauteurs également). Pour louer leurs logements, les propriétaires ne précisent pas toujours l’emplacement géographique, se contentant de ne préciser que la grande ville la plus proche, ce qui nous est arrivé…